prospection linkedin

Comment faire pour bien prospecter et vendre sur LinkedIn

73 / 100 Score SEO

Orion digital est spécialise en marketing web. On s’intéresse à ce que ça prend pour qu’un entrepreneur développe une bonne présence sur le réseau afin de réussir à bien y vendre ses produits et services.

Qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui LinkedIn est un incontournable pour les entrepreneurs?

La première chose, LinkedIn est le réseau social où on peut se définir professionnellement avec facilite .

Si les gens cherchent sur Google, ils vont tomber sur notre profil: On a la possibilité d’y mettre beaucoup de choses.

Alors si on utilise Facebook, les gens ont des profils quasiment anonymes si tu n’es pas leur ami.

Donc c’est dur d’aller chercher de l’information dessus. Sur Twitter , la bio fait 150 caractères.

Donc LinkedIn fournit le le plus évolué.

Est-ce qu’on peut utiliser LinkedIn pour que ce soit rentable pour un professionnel d’y être?

réseaux sociaux

Il faut se familiariser avec des concepts qu’on ne voit pas habituellement à l’école. Prenons l’exemple de Facebook car c’est le réseaux sur lequel les gens nous questionnent. Sur Facebook on ajoute des gens en fonction d’intérêts .

On publier des choses que l’on aime, des choses que je trouve intéressantes, qui me font rire,

J’arrive sur LinkedIn, je parle de mon identité professionnelle, qu’est-ce que ça veut dire?

Si on enlève le côté CV de “voici ce que j’ai fait”, c’est quoi l’identité professionnelle?

C’est beaucoup plus que ça. Oui c’est le passé, c’est les réalisations, mais c’est aussi le présent, sur quoi je travaille et c’est le futur vers où je vais.

Donc déjà ça au niveau de l’identité c’est pas clair, alors c’est normal que ce soit intimidant.

On sait pas quoi mettre et il y en a qui vont trop en mettre et des fois c’est peut-être même faux et d’autres sont plus timides.

j’ai rajouté quelqu’un mais qu’est-ce que ça veut dire le réseautage d’affaires?

Comment est-ce que je bâtit la confiance dans le temps?

C’est des notions qu’on apprend pas. Il faut s’informer de ça. Surtout que, il y a deux ans j’ai participé à une étude sur le futur du travail et on est allés dans plein de directions.

C’est vraiment intéressant ce qui s’en vient. Les gens sont curieux mais quand on leur dit de passer à l’action c’est comme “ah pas tout de suite”.

Mais ça s’accélère, le futur du travail va nous rentrer dans face pas mal plus vite qu’on pense et LinkedIn peut nous aider, justement, en mettant le focus sur notre identité, sur l’information qu’on consomme, sur le réseau qu’on bâtit, et la communication qu’on a avec les autres.

Alors ça nous prépare.

Comment avoir une bonne présence sur LinkedIn?

Pour en retirer quelque chose, peu importe votre définition du succès sur LinkedIn, à quelque part t’as besoin de ton profil, devotre réseau, et tes interactions.

LPeu importe ce que vous allez faire, assurez-vous que c’est aligné avec votre objectif. Si vous vous mettez à aimer plein de discussions ou des gens qui ont publié des offres d’emploi et vous faites juste aimer, ben à quelque part vous servez pas nécessairement votre réseau ou votre audience.

Je pense que LinkedIn est un outil extraordinaire pour faire de la prospection mais ça peut être aussi un outil absolument effrayant pour faire de la prospection!

Il y a des gens qui font de la prospection, qui prennent même pas la peine, tu reçois une offre et tu te dis “ben voyons, t’as pas été voir mon profil parce que jamais tu me ferais cette offre là”.

Parce qu’ils visent le nombre. Ils visent une efficacité par le nombre. Ce qui veut dire que ça devient du spam. Je suis entiêrement d’accord. Ce qui fait qu’il y a beaucoup de personnes qui ont développé des scripts, des robots qui vont aller faire une partie du travail. Et ce qui arrive c’est que quand il y a quelques personnes qui le font c’est pas grave, quand tu as plusieurs personnes qui le font parce qu’ils ont entendu les résultats qu’on peut avoir avec des démarches comme ça, ben là c’est l’expérience de tout le monde qui se défait.

Donc moi c’est pour ça que je suis un peu contre les scripts.

Alors comment peut-on bien faire de la prospection sur LinkedIn?

C’est correct de viser la quantite : quand je fais des démarches de prospection je vais dire “ben écoute on va viser cent personnes, on va les segmeter :

A c’est quelqu’un qu’on veut absolument contacter parce que les informations qu’on a eu sont bonnes.

B c’est quelqu’un qui semble intéressant mais il faut creuser davantage

C s’il n’y a pas personne d’autre on les prendra!

Et habituellement quelqu’un qui va faire de la prospection, qui va dire “ben je prend 1, 2, 3, 4” va perdre du temps parce qu’il va mettre le même temps pour chacun. Moi ce que je dis c’est que tu en prends cent, tu les classe A, B, C et tu commences par les A, et les A ceux qui sont exactement ceux avec qui tu veux connecter, ben là tu prends le temps d’analyser le profil.

Tu regardes les gens du réseau, tu peux mettre cinq, dix, quinze minutes.

Tu pourrais pas faire ça sur les cent mais tu peux le faire pour les gens que tu as qualifiés A. Alors mettons quinze minutes pour les A, cinq minutes pour les B, une minute pour les C.

Déjà là tu as amélioré quelque chose et c’est toujours, moi je dis deux choses : personnaliser et contextualiser. Personnaliser, ben la personne a un nom, elle a des informations, faut essayer d’en tenir compte pour faire une invitation qui fait du sens. Contextualisation, pourquoi je la contacte aujourd’hui? Quelqu’un qui a besoin du contrat le lendemain, habituellement ça fonctionne rarement mais quelqu’un qui dit “écoutez, moi je bâtit mon calendrier pour les six à douze prochains mois, ce que vous allez avoir avec moi c’est de l’information sur tel et tel sujet, si vous avez des questions hésitez pas”. Donc si on met la personne avant le service.

Encore une fois ça revient au relationnel. C’est de créer des relations qui éventuellement se transformeraient potentiellement en relations d’affaires.

Oui. Le problème c’est qu’il y en a qui le feront pas et qui vont avoir des résultats quand même, des fois meilleurs que ceux qui vont le faire. Et eux vont avoir des success stories, qu’ils vont dire, et à partir de là ben tout se dit “ah c’est ça qu’il faut que je fasse”. À quelque part faut rester près de qui on est aussi, sinon on aimera pas ça utiliser ces outils là.

Si vous voulez approfondir davantage vos connaissances sur LinkedIn, je vous invite fortement à aller visiter le site web de Orion digital.

Vous y retrouverez plusieurs ressources sur le blog : incluant des formations en ligne.

Nous avons écrit des livres blancs sur le sujet. Donc vous pouvez pas vous tromper, si vous voulez en savoir plus sur LinkedIn, le blog Orion digital est l’outil qu’il vous faut.