SEO

Histoire du référencement naturel (SEO)

Rate this post

Actuellement, le monde du webmarketing se base potentiellement sur le référencement naturel ou SEO. En effet, le SEO est le terme le plus connu dans votre environnement professionnel.

Ainsi, pour bien maîtriser cette pratique, il est nécessaire de savoir son histoire, qui a été l’un des facteurs majeurs à l’évolution du web, des moteurs de recherche et leurs utilisations.
Commençons donc par le début du référencement naturel.

La naissance des moteurs de recherche

SEO

Le terme site internet a été entendu la première fois en 1991, publié par Tim Berners-Lee. Pourtant, les moteurs de recherche ne sont apparus que 3 ans après dont Yahoo a été le premier en 1994 et Google en second en 1997.

En ces temps, plus précisément entre 1997 et 2003, le terme « Search Engine Optimization » (SEO) n’était pas encore mis en place. Ainsi, il n’y avait pas de bonnes et mauvaises pratiques de référencement naturel.

Cette situation va alarmer les moteurs de recherche, notamment Google, et il se lance dans les défenses de ses utilisateurs des pratiques douteuses. D’où la naissance du SEO.

Le commencement du SEO : Don’t be evil.

Entre 2003 et 2005, le web connait un changement radical, engendrant la transformation de l’utilisation d’internet. Google s’efforce donc de règlementer les pratiques de référencement des sites dans l’unique objectif : améliorer l’expérience utilisateur du moteur de recherche.

À cette époque, « Don’t be Evil » est le slogan de Google. Ce slogan met en garde particulièrement les acteurs du web que les mauvaises pratiques SEO ne seront plus tolérées. Les internautes prennent alors petit à petit une place centrale pour les moteurs de recherche.

Cependant, Google va mettre encore longtemps avant de mettre en place les algorithmes complexes et stricts qui sont utilisés de nos jours.

Le ZMOT : Zero Moment Of Truth

Le progrès des moteurs de recherche et des sites référencés engendre un changement au sein du comportement des internautes. En effet, ils deviennent plus exigeants. Pour cause, ils deviennent le centre de tous. Ici, Google parle de ZMOT (Zero Moment Of Truth). Ce phénomène représente la détermination de Google de donner la réponse recherchée par l’utilisateur instantanément. Google cherche même à prédire la requête des utilisateurs.

Entre 2006 et 2009, Google est déjà considéré comme le géant du net. C’est en cette époque qu’il développe des outils servant à professionnaliser le SEO. Il s’agit ici des outils tels que Google Analytics dont l’objectif est d’aider les webmarketeurs à affiner leurs analyses et du coup, rendre leur site plus performant.

De cette manière, le SEO devient une véritable profession.

« Content is king »

SEO

L’affirmation de Bill Gates en janvier 1996 « Content is King » ou « Le contenu est ROI » est le fondement de toutes stratégies SEO efficaces. À partir de 2010 jusqu’à nos jours, Google se concentre plus sur la rédaction du contenu. C’est pourquoi il est fondamental de vous focaliser sur une rédaction de qualité.

Ainsi, le référencement naturel devient de plus en plus complexe.
Les SERPs connaissent également une évolution et une diversification. En effet, les internautes ont à présent à leur disposition de nombreux types de résultats, comme le Knowledge graph, les résultats locaux ainsi que la mise en avant des réseaux sociaux.

Les backlinks deviennent alors très importants et leur utilisation augmente. Pour cause, dès lors qu’un contenu est partagé naturellement, ce dernier se présente comme important aux yeux des moteurs de recherche. Ainsi, il sera mieux positionné dans les résultats de recherche.

La tournure du SEO au sein de Google fait peur aux utilisateurs

Le keyword stuffing et les tags abusifs ne sont pus désormais une bonne méthode. Pour cause, Google devient plus performant et personnalisé, ce qui fait peur aux utilisateurs.

En effet, le terme vie privée n’existe quasiment plus sur le net. Pour cause, la quête de Google d’hyper personnaliser les recherches est admirable d’un côté, mais d’un autre, le moteur de recherche perd de plus en plus la confiance des utilisateurs.

C’est pour cette raison que d’autres acteurs du web proposent une solution aux internautes en développant des alternatives plus confortables, comme Qwant ou DuckduckGo.

D’autre part, même si cette situation est complexe pour Google, les webmarketeurs sont les véritables bénéficiaires. Ils peuvent mieux cibler le public en fonction des devices et des besoins des utilisateurs à chaque instant. Le métier devient donc plus large, mais la concurrence devient plus forte.

En effet, le SEO demande désormais plus de travail et se tourne vers la longue traîne, le SMO et le netlinking.
En outre, une stratégie SEO efficace n’est pas fixe, mais s’adapte au jour le jour à cause de l’évolution permanente des pratiques.

Le futur du SEO

– Les sites ayant des contenus dupliqués seront pénalisés par les moteurs de recherche, surtout au niveau référencement. Celui-ci existe déjà depuis longtemps, mais sera certainement plus sévère à l’avenir.

– La recherche vocale prendra le devant face à la recherche textuelle. Comme les assistants vocaux deviennent de plus en plus nombreux et développés, il est fortement probable que dans l’avenir, une requête sur deux sera vocale. Les stratégies SEO des webmarketeurs vont se tourner alors vers des outils comme les featured snippets de Google.

– La recherche visuelle peut elle aussi être l’avenir du SEO. Actuellement, le contenu média des sites a déjà une importance capitale. Donc, dans l’avenir, nous pouvons penser qu’il représente un facteur majeur dans le référencement des sites.

Si cet article vous a plu, vous pouvez nous contacter pour améliorer le référencement de votre site internet. Vous pouvez également télécharger notre livre blanc sur le sujet.

Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Pierre-Luc GERVAIS

Ingénieur EEA de formation j’ai démarré ma carrière en Société de Service début 1990 au sein de Transiciel ou j’ai accompagné comme consultant SI de grand groupes dans le domaine des télécom ou bancaire (Cegetel, SFR , Euronext ). Fin 1990 je suis parti aux USA ou j’ai travaillé dans la logistique (UPS) et l’industrie automobile (Toyota) dans le domaine des ventes en lignes (CRM) . Après une mission au sein d’une Agence gouvernementale à Madagascar, j’ai fondé une agence digitale en externalisation à Madagascar en 2008 et nous avons œuvré dans la plupart des domaines du digital en nous fondant sur une très forte formation interne. Fort de plusieurs consultants malgaches multi-certifiés, nous avons adopté depuis longtemps une démarche Inbound Marketketing et une expertise dans le marketing digital . Fort de cette longue expérience, Orion Digitalest donc un partenaire de choix pour externaliser en toute sécurité votre transformation digitale . Nous sommes Hubspot Partner depuis 2018. Contactez-moi et « let s move forward further together » ….
Pierre-Luc GERVAIS
Go for it
Posted in REFERENCEMENT SEO and tagged , , , .