Les techniques de base pour une rédaction web efficace

En matière de rédaction web, le web marketeur doit produire un contenu engageant, à valeur ajoutée dans le but de satisfaire les lecteurs. En outre, un contenu de qualité vous servira pour fidéliser vos lecteurs et de montrer que vous êtes un expert dans votre domaine.

D’autre part, cela peut également à amener plus de trafic vers votre site et même à améliorer le référencement naturel de vos pages. D’où l’importance d’avoir une notion sur les fondamentaux du SEO.

La rédaction web différente de la rédaction traditionnelle

En effet, le web marche sur des écrans, que ce soit sur mobile ou sur desktop. De ce fait, les lecteurs auront donc besoin de plus de temps pour lire un article avec un confort moindre, une lecture moins fluide et une compréhension moins aisée.

Les internautes deviennent donc pressés et défilent l’écran plus vite qu’ils lisent ce qu’il y a dessus. Selon une étude, seulement 10 à 20% des internautes lisent du début à la fin un article sur internet.

C’est pour cette raison que vous devrez, dès le début de votre article, attirer l’attention de vos lecteurs pour transmettre l’essentiel de votre message.

L’élément essentiel pour bien rédiger pour le web est de se poser les « 5W » :
Why : pourquoi votre article est pertinent ?
Who : pour qui est adressé votre article ?
What : de quoi parlez-vous dans votre article ?
Where : où est valable votre article ?
When : quelle est la temporalité de votre article ?

Répondre à ces questions vous permettra d’établir votre ligne éditoriale et votre stratégie marketing globale.

Rédaction web : utiliser la technique de la pyramide inversée

Contrairement à la rédaction traditionnelle, en termes de rédaction web, il est nécessaire de commencer par la fin. C’est-à-dire que vous devez délivrer en premier lieu le plus important. Vous devez donc utiliser la technique de la pyramide inversée.

Le titre de votre article doit contenir l’essentiel de votre contenu, car c’est sur celui-ci que les lecteurs vont se baser pour poursuivre ou non leur lecture.

Poursuivez avec les informations les plus importantes (les 5W) puis terminez avec les détails et les informations de second plan.

La rédaction web doit entraîner une lecture agréable

Votre titre et le visuel de votre page ont réussi à attirer l’attention du lecteur : il clique sur votre lien.

Ici, la tâche du rédacteur est de maintenir l’attention du lecteur en offrant une expérience de lecture agréable. Pour ce faire, voici quelques règles à suivre :

– Espacez votre contenu en utilisant des paragraphes
– Structurez les informations en utilisant des titres et des sous-titres
– Ajoutez des images pour illustrer le sujet
– Utilisez d’aides visuels, comme des liens en couleurs ou des mots en gras ou en italique
– Utilisez des phrases courtes, simples et faciles à comprendre
– Choisissez une typographie lisible.

Optimiser votre article pour le SEO

Après avoir rédigé votre article, il vous reste encore à l’optimiser pour être référencé naturellement sur les moteurs de recherche.

Le premier élément que Google prend en compte est la longueur de votre contenu, ensuite le champ lexical utilisé et vos mots-clés.

C’est pourquoi vous devrez trouver le maximum de mots entourant votre sujet et de les insérer dans votre article. De cette manière, vous aidez Google à mieux comprendre le sujet principal de votre contenu.

Par ailleurs, le robot crawler de Google passe régulièrement. Ainsi, même après sa publication, il est toujours nécessaire d’optimiser votre article pour mieux le référencer. D’où l’importance de connaître les piliers du référencement Google.

Voici quelques critères SEO que Google prend en compte :

Pour améliorer le référencement naturel de votre article, Google prend en compte particulièrement les points suivants :

  1. – Votre choix de mots-clés : trouver les expressions et les mots utilisés par les internautes lors de leurs requêtes et adaptez vos mots- clés à ceux-ci.
  2. – Votre meta titre : veillez à ce que votre meta titre ne dépasse pas les 70 caractères
  3. – La structure de votre URL : utiliser des liens courts si possibles pour favoriser le partage de votre contenu.
  4. – La meta description : c’est la description qui va apparaître sous le titre de votre article dans les résultats de recherche. Soignez donc le texte que vous allez y mettre pour augmenter votre taux de clics. Ainsi, vous gagnerez en position.
  5. – Le texte alt des images : n’oubliez jamais de renseigner votre balise alt des images.

Si cet article vous a plu, vous pouvez télécharger notre livre blanc sur le référencement. En cas de besoin, vous pouvez contacter notre équipe d’experts SEO pour vous aider.

rédaction SEOrédaction web