Le coût par mille impressions ou CPM

Rate this post

Le CPM ou coût par mille impressions représente une tarification utilisée dans le monde de la publicité sur internet. Il s’agit de la somme payée par l’annonceur à l’hébergeur pour 1.000 annonces affichées sur l’écran des internautes. Afin d’optimiser vos campagnes, Orion Digital prend en considération ce paramètre. Et tout cela, en respectant votre budget.

coût par mille impressions

Actuellement, le coût par mille impressions se présente comme le principal mode de tarification utilisée sur le web. Il permet de définir le coût d’achat d’une publicité affiché sur un site. Il représente le montant versé par l’annonceur pour mille publicités affichées. Le CPM peut également utiliser pour désigner le coût d’une publicité en se basant sur un millier de visiteurs.

En d’autres termes, le CPM représente en amont le volume d’impressions d’une annonce, mais également le nombre de vu sur cette dernière.

Pour déterminer le CPM, il existe de nombreux facteurs à prendre en compte. Il s’agit notamment de la qualité des supports utilisés. Ensuite, il faut aussi considérer les possibilités de ciblage ainsi que la conjoncture du marché de la publicité.

Coût par mille impressions : le prix des mots-clés peut être cher

Sur certains établissements, le coût par mille impressions peut varier de 3 euros à 45 euros. Il y en a même qui atteint les 100 euros.

La facturation du coût par mille impressions

Très souvent, les sites proposent des remises allant de 60 à 90% sur le CPM. Ainsi, il n’y a pas de raisons de s’affoler face à un tarif élevé.

Plus précisément, la mesure du coût du CPM est simple. Si ce dernier est de 3 euros, une campagne publicitaire de 100.000 bannières sera ainsi facturée 300 euros. C’est-à-dire 3 euros multipliés par 100 impressions de 1.000.

Pour les annonceurs, le coût par mille impressions peut servir pour 2 objectifs. Le premier pour déterminer le volume exact des contacts touchés par la publicité. Ensuite, il est également possible de limiter le nombre d’affichages de l’annonce.

Coût par mille impressions : quelques points à prendre en compte

L’un des nombreux avantages avec le coût par mille impressions est le pouvoir pour l’annonceur de sélectionner les sites sur lesquels ce dernier va afficher son annonce. À l’opposé du CPC, l’annonceur achète l’affichage de sa publicité. Ainsi, il est fondamental de bien le site où l’annonce sera placée. Il faut également travailler le type de message à afficher pour optimiser sa performance.

Même si la mise en place du CPM est facile, il existe quelques astuces pour être sur la bonne voie.

La première chose à faire est de se renseigner sur le site visé. Il faut notamment considérer le profil de l’audience de ce dernier, son trafic, ses derniers résultats en termes de campagne. Un faible taux de clic peut démontrer une faible visibilité de l’annonce. Dans le cas contraire, un taux de clics élevé se présente comme une valeur sûre. Lors du choix du site, le budget et la stratégie à appliquer doivent également pris en compte.

Par ailleurs, afin d’être toujours efficace, il est conseillé de limiter le nombre d’affichages des annonces. En effet, il est totalement inutile qu’une même bannière s’affiche sur l’écran d’un internaute 3 ou 4 fois.

Enfin, pour optimiser au maximum la performance d’une campagne, le choix du format est important : Medium rectangle, Carre expand, Live Square, Bouton, Sky Scrapper, etc.

 

Orion Digital prend en compte tous les critères de pertinence et le coût. Le but est de vous proposer des campagnes publicitaires performantes tout en respectant votre budget. Alors, n’hésitez pas à faire appel à notre équipe spécialisée.

Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Pierre-Luc GERVAIS

Ingénieur EEA de formation j’ai démarré ma carrière en Société de Service début 1990 au sein de Transiciel ou j’ai accompagné comme consultant SI de grand groupes dans le domaine des télécom ou bancaire (Cegetel, SFR , Euronext ). Fin 1990 je suis parti aux USA ou j’ai travaillé dans la logistique (UPS) et l’industrie automobile (Toyota) dans le domaine des ventes en lignes (CRM) . Après une mission au sein d’une Agence gouvernementale à Madagascar, j’ai fondé une agence digitale en externalisation à Madagascar en 2008 et nous avons œuvré dans la plupart des domaines du digital en nous fondant sur une très forte formation interne. Fort de plusieurs consultants malgaches multi-certifiés, nous avons adopté depuis longtemps une démarche Inbound Marketketing et une expertise dans le marketing digital . Fort de cette longue expérience, Orion Digitalest donc un partenaire de choix pour externaliser en toute sécurité votre transformation digitale . Nous sommes Hubspot Partner depuis 2018. Contactez-moi et « let s move forward further together » ….
Pierre-Luc GERVAIS
Go for it
Posted in Publicité digitale and tagged , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

÷ 1 = 7