All posts tagged: Social selling

Du marketing opérationnel au social selling

No comments
Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Pierre-Luc GERVAIS

Ingénieur EEA de formation j’ai démarré ma carrière en Société de Service début 1990 au sein de Transiciel ou j’ai accompagné comme consultant SI de grand groupes dans le domaine des télécom ou bancaire (Cegetel, SFR , Euronext ). Fin 1990 je suis parti aux USA ou j’ai travaillé dans la logistique (UPS) et l’industrie automobile (Toyota) dans le domaine des ventes en lignes (CRM) . Après une mission au sein d’une Agence gouvernementale à Madagascar, j’ai fondé une agence digitale en externalisation à Madagascar en 2008 et nous avons œuvré dans la plupart des domaines du digital en nous fondant sur une très forte formation interne. Fort de plusieurs consultants malgaches multi-certifiés, nous avons adopté depuis longtemps une démarche Inbound Martketing et une expertise dans le marketing digital qui nous a conduit à rejoindre la franchise 1min30. Fort de cette longue expérience, 1min30 Madagascar est donc un partenaire de choix pour externaliser en toute sécurité votre transformation digitale . Contactez-moi et « let s move forward further together » ….
Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Les derniers articles par Pierre-Luc GERVAIS (tout voir)

Le Marketing Opérationnel consiste à coordonner les compétences de la communication, des ventes et du marketing sur l’ensemble des canaux. Grâce à Facebook, Twitter, LinkedIn ou d’autres réseaux sociaux, le Marketing Opérationnel s’est transformé en Social Marketing Opérationnel pour donner aux campagnes Marketing une ampleur qui n’était jusqu’ici pas envisageable.

Le Social Media Marketing Opérationnel permet ainsi d’intégrer les réseaux sociaux au cœur des dispositifs pour décupler le ROI des opérations grâce à des leviers très simples :

  • Collecter automatiquement des informations sur les utilisateurs quand les supports PLV et autres supports ne le permettent pas si facilement
  • Décupler la portée des campagnes en exploitant les processus de viralité propres aux réseaux sociaux
  • Offrir à chaque participant de devenir ambassadeur de la campagne et ainsi se rendre utile pour son propre réseau

La stratégie Offline n’aura jamais été aussi efficace

marketing operationnel

Un support PLV, une plaquette ou une présentation sont autant de canaux qui permettent de valoriser une marque ou un produit. Ce sont aussi les meilleurs supports pour offrir une promesse de plus dans l’espace digital.

Les experts Offline de 1min30 insèrent dans vos contenus les justes éléments qui vont permettre de créer la passerelle vers l’espace Web et Social Media de la marque qui permettra de capter les coordonnées du contact puis de le fidéliser et d’en faire un ambassadeur.

Les points de ventes deviennent des passerelles digitales

Au moment de la visite sur le point de vente, ou de la réunion au bureau, les réseaux sociaux ouvrent la porte d’une nouvelle relation. La présence d’un affichage ou d’un étiquetage proposant d’en connaître plus sur un produit ou d’en savoir plus sur l’entreprise à travers le Web ou les réseaux sociaux constitue une passerelle idéale.

Le QR Code maintenant connu de 89% des français pousse à la curiosité et à défaut d’être scanné par l’utilisateur il va au moins mettre en avant le lien écrit en clair en dessous pour faire le lien vers Facebook, Twitter, LinkedIn, une fiche produit ou tout autre contenu digital.

L’événementielle donne du sens au Social Media

marketing operationnel

Salons, portes ouvertes, colloques et autres événements sont des moments forts pour les entreprises et les réseaux sociaux y trouvent un triple intérêt.

En amont ils permettent de créer le Buzz pour mobiliser le public et amener la communauté à s’auto inviter voire à se développer à cette occasion. Un processus qui permet en plus de capter les coordonnées des participants voir de tracer leur comportement web en amont pour mieux les qualifier sur place.

Pendant l’événement Twitter, Facebook ou LinkedIn permettent d’amplifier sa visibilité et de donner une portée bien plus large à l’événement tout en permettant à ceux qui ne peuvent y participer directement d’y rester connecté.

Après l’événement, le Social Media est l’opportunité de prolonger une relation au départ éphémère en s’appuyant sur les images, les comptes rendus d’un moment partagé et pour glisser petit à petit vers une relation durable et fidèle.

 Le Marketing Opérationnel devient le Social Marketing Opérationnel

Les métiers du marketing, de la communication et de la vente collaborent depuis longtemps à travers le marketing opérationnel et cette collaboration est devenue encore plus forte et efficace avec l’intégration du Social Media qui permet à la fois :

  • De porter le message de la marque
  • D’alimenter la marque en informations clients
  • D’amplifier la relation client pour déclencher des ventes

L’agence de Social Marketing Opérationnel internet révolution OI vous accompagne dans la mise en place de toutes vos opérations de marketing promotionnel pour augmenter vos parts de marché.

Pour en savoir plus et définir votre stratégie de marketing opérationnel, je vous invite à nous contacter

Pierre-Luc GERVAISDu marketing opérationnel au social selling
Lire la suite..

SOCIAL MEDIA : TENDANCE DES PRATIQUES EN COMMUNITY MANAGEMENT

No comments
Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Pierre-Luc GERVAIS

Ingénieur EEA de formation j’ai démarré ma carrière en Société de Service début 1990 au sein de Transiciel ou j’ai accompagné comme consultant SI de grand groupes dans le domaine des télécom ou bancaire (Cegetel, SFR , Euronext ). Fin 1990 je suis parti aux USA ou j’ai travaillé dans la logistique (UPS) et l’industrie automobile (Toyota) dans le domaine des ventes en lignes (CRM) . Après une mission au sein d’une Agence gouvernementale à Madagascar, j’ai fondé une agence digitale en externalisation à Madagascar en 2008 et nous avons œuvré dans la plupart des domaines du digital en nous fondant sur une très forte formation interne. Fort de plusieurs consultants malgaches multi-certifiés, nous avons adopté depuis longtemps une démarche Inbound Martketing et une expertise dans le marketing digital qui nous a conduit à rejoindre la franchise 1min30. Fort de cette longue expérience, 1min30 Madagascar est donc un partenaire de choix pour externaliser en toute sécurité votre transformation digitale . Contactez-moi et « let s move forward further together » ….
Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Les derniers articles par Pierre-Luc GERVAIS (tout voir)

Dans sa stratégie digitale, le social media est devenu incontournable. Les réseaux sociaux sont en effet devenus au cours de la décennie, les principaux canaux permettant aux marques et entreprises de mieux se faire connaître et d’interagir directement avec leurs prospects et clients.

Par ailleurs, une présence réfléchie sur les réseaux sociaux permet de diriger les communautés sur son site et ainsi d’augmenter son trafic. Dans ce contexte il est nécessaire pour un social manager ou un community manager de faire une veille accrue sur les tendances actuelles afin de mieux affiner leur stratégie social media. Voici déjà une liste non-exhaustive des pratiques en vogue en community management pour vous aider à optimiser la gestion de votre communauté.

social media

Le story-telling ou l’éphémère et l’exclusif

Suite à la progression fulgurante de Snapchat et d’Instagram, les internautes et mobinautes sont avides de story-telling, ces contenus éphémères disponibles pour 24 h au maximum. L’adoption des entreprises du story-telling basé sur un tel format à caractère extrêmement éphémère génère des avantages dans la relation clients et prospects tout en les valoriser par du contenu exclusif. Les clients se sentant, de facto, considérés, gâtés. La diffusion des « offres spéciales limitées », du contenu « meilleurs clients » (ebooks, études, enquêtes…) permettent aux marques de générer de meilleurs leads qualifiés.

Le live et l’immersion

De nouvelles opportunités s’offrent grâce aux vidéos live diffusées sur Twitter et Facebook et les photos à 360°. Cette plongée au cœur de l’univers de l’entreprise grâce à ces contenus immersifs offre, permet aux clients de devenir acteurs, en s’impliquant eux-mêmes dans la publication, par le partage, par des commentaires en direct. Il est même loisible pour lui de diriger la caméra. Utilisés pour diffuser des « live » in-situ, ces formats permettent d’informer sur la bonne ambiance de travail qui règne au sein de l’entreprise. Tout ceci permet de fédérer une communauté et de témoigner l’attention portée aux clients et par ricochet, d’étendre la base des clients et de générer des leads.

community management

WhatsApp et le service client

Présente dans 180 pays et première application de messagerie due à sa simplicité d’utilisation, WhatsApp permet la mise en relation quasi-instantanée entre le client et la marque. Mettre en place un service client grâce WhatsApp est une piste à suivre pour améliorer l’expérience client grâce à la proximité et à la modernité quel que soit le support : pc, tablette, mobile.

Les chatbots

Les chatbots avec leur intelligence artificielle, va jouer un rôle de plus en plus prépondérante dans la relation avec le client. Ces excellents modules de dialogue en ligne entre l’utilisateur de Twitter, de Facebook ou d’un site, créent et maintiennent des liens entre la marque et le client/prospect tout en répondant à un désir d’autonomie de leur part. Disponible 24/24, 7j/7, 365j/an, la résolution d’une demande ou d’une question sur un produit ou un service gagne en rapidité, efficacité et facilité.

Les Instant Articles

Lancés par Facebook, les Instant Articles sont des contenus particulièrement adaptés au format mobile. Les Instant Articles s’affichent directement sur la plateforme sans passer par les navigateurs classiques. Une autre opportunité pour les entreprises, par le gain de temps ainsi obtenu, d’y adapter le contenu de son blog afin d’élargir son audience, d’augmenter la visibilité des publications et de capter de nouveaux leads ! Et surtout, répondre à une forte demande des utilisateurs de la plateforme qui sont majoritaire à s’y rendre pour s’informer et qui ne cessent de croître.

Équilibre Curation – Création de contenu

Le community Manager s’informe et s’inspire constamment sur le web par une veille permanente. Afin d’assurer une présence discontinue, 7j/7, de l’entreprise sur le web, il doit fournir des contenus agissant comme force de proposition à son audience. Tâche ardue, mais par l’utilisation équilibrée de curation et de création de nouveaux contenus originaux, il peut y faire face.

La vidéo au centre de votre dispositif

Pour accaparer plus d’attention et se différencier, la vidéo permet de narrer autrement des histoires avec plus d’impact que les contenus moins interactifs. C’est encore le media à utiliser dans sa stratégie marketing !

Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à contacter notre agence en social selling 

Pierre-Luc GERVAISSOCIAL MEDIA : TENDANCE DES PRATIQUES EN COMMUNITY MANAGEMENT
Lire la suite..

Une ligne éditoriale efficace et engageante pour optimiser sa stratégie social media

No comments
Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Pierre-Luc GERVAIS

Ingénieur EEA de formation j’ai démarré ma carrière en Société de Service début 1990 au sein de Transiciel ou j’ai accompagné comme consultant SI de grand groupes dans le domaine des télécom ou bancaire (Cegetel, SFR , Euronext ). Fin 1990 je suis parti aux USA ou j’ai travaillé dans la logistique (UPS) et l’industrie automobile (Toyota) dans le domaine des ventes en lignes (CRM) . Après une mission au sein d’une Agence gouvernementale à Madagascar, j’ai fondé une agence digitale en externalisation à Madagascar en 2008 et nous avons œuvré dans la plupart des domaines du digital en nous fondant sur une très forte formation interne. Fort de plusieurs consultants malgaches multi-certifiés, nous avons adopté depuis longtemps une démarche Inbound Martketing et une expertise dans le marketing digital qui nous a conduit à rejoindre la franchise 1min30. Fort de cette longue expérience, 1min30 Madagascar est donc un partenaire de choix pour externaliser en toute sécurité votre transformation digitale . Contactez-moi et « let s move forward further together » ….
Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Les derniers articles par Pierre-Luc GERVAIS (tout voir)

Qu’on se le dise, les réseaux sociaux constituent désormais un créneau important à exploiter que ce soit pour son référencement naturel, ou en termes d’inbound marketing et de brand marketing. Toutefois, une stratégie social media performante requiert une analyse en amont de sa ligne éditoriale. En effet, il est essentiel de diversifier ses contenus en fonction des réseaux sociaux et des besoins de sa communauté.

Le métier de community manager va bien au-delà de la simple animation des réseaux sociaux. Il incombe à ce poste le rôle primordial de gérer tout une communauté, des potentiels clients et également d’en inviter d’autres. Dans ce sens, le community manager est polyvalent, de l’animateur à l’éditeur… il doit être engageant dans sa ligne éditoriale.

Là où le déploiement d’une ligne éditoriale pour les réseaux sociaux devient complexe, c’est qu’elle doit conjuguer efficacité, pertinence, tout en véhiculant l’image et les valeurs de la marque dont on est ambassadeur. Sans ces critères, aucun community manager ne pourra atteindre les communautés cibles de la marque, et ne pourra également engager une communauté forte autour d’elle.

Comment donc élaborer une ligne éditoriale à suivre dans le cadre de sa stratégie social media ?

social mediaL’élaboration d’une ligne éditoriale n’est pas une tâche à prendre à la légère. Comme on l’a déjà précisé, il est nécessaire d’analyser en amont certains facteurs afin d’établir la ligne éditoriale qui convient à chaque communauté.

La ligne éditoriale englobe que ce soit les articles à publier sur les réseaux sociaux, les posts et les statuts, les images à partager ou encore les actualités à relayer sur chaque réseau social où la marque est présente. En un mot, il s’agit de chaque type de contenu visant à engager les communautés.

De ce fait, quel que soit le type de ces contenus, il faut qu’ils impactent directement et suscitent l’engagement chez l’internaute. Un j’aime, un commentaire, un partage… ces simples clics signifient pour le community manager la réussite de sa stratégie social media.

Afin d’atteindre cet objectif, voici quelques conseils pour mettre en place une ligne éditoriale efficace et engageante.

Analyser la concurrence et les besoins de son secteur dans l’élaboration de sa ligne éditoriale

Une veille accrue sur sa concurrence est la première action à entamer dans le cadre d’une stratégie digitale. Il faut ainsi savoir dans quels réseaux sociaux vos concurrents sont ils présents et actifs. Savoir en avance les réseaux sociaux utilisés par vos concurrents vous permettra plus facilement de définir où vous devrez être présent, ceci en fonction de vos objectifs, attentes et activités.

D’une part, il est aussi essentiel de faire une veille technologique. En community management, connaître les nouvelles technologies et applications sur les réseaux sociaux permettra de cerner quels outils peuvent être utilisés pour développer une communauté et comment doit-on faire pour être mis en avant. Dans ce sens, une étude de chaque réseau social vous aidera au mieux à savoir quel contenu serait le plus adéquat et comment diriger votre ligne éditoriale en fonction.

Prenons Youtube en exemple, le géant de la vidéo sur Internet a ainsi entamé des modifications dans son algorithme afin de mettre en avant les vidéos qui sont les plus visionnées. Sur Youtube dans ce cas, il est recommandé de poster des vidéos pertinentes et courtes, pas plus de 3 minutes, à raison d’une fois par semaine, comme des tutos par exemple, afin de pouvoir utiliser ce nouvel algorithme en sa faveur.
Vous devez également cerner en analysant le marché la fréquence de vos publications, les heures susceptibles de réunir plus de monde …

En effet, les temps que passent les gens sur Facebook, ou sur Linkedin, peuvent varier.

Définir son contenu sur les réseaux sociaux en fonction de son persona

community manager

Avant de définir le type de contenu, il faut répondre à la question : pour qui ? Ainsi, étudiez votre communauté, comparez avec ceux de vos concurrents pour établir le profil exact de votre cible et ainsi de cerner ce qui pourrait l’intéressé comme contenu.

Si vous êtes par exemple un site de vente en ligne, il ne suffit pas de poster vos produits comme un simple catalogue avec les prix… Vous devez élaborer le post en fonction de votre potentiel prospect. Si c’est par exemple une mère de famille qui tient un œil sur le budget, parlez-lui de l’économie qu’elle pourrait en tirer en achetant vos produits en faisant des comparaisons de prix, en misant sur la performance de votre produit…etc.

Ceci n’est qu’à titre d’exemple, tout cela pour vous expliquer qu’il est essentiel de définir son buyer persona pour élaborer une ligne éditoriale qui l’engage et afin qu’il soit votre futur ambassadeur.

Définir les objectifs à atteindre

Les objectifs doivent être fixés en prenant en compte chaque réseau social. Ils ne seront pas les mêmes en effet car chaque réseau social a sa particularité, son audience spécifique…

Qu’on se le dise, on aborde un ton et une charte éditoriale plus professionnels sur Linkedin que sur Facebook, et Twitter, est plus viral en termes d’actualités que d’autres réseaux sociaux…

Ainsi, les objectifs à définir doivent correspondre aux spécificités de chacun. Ils permettront de mesurer le retour sur investissement ainsi que ses KPI.

La ligne éditoriale à adopter

Une fois que vous avez établi ce qui se fait chez la concurrence, la demande sur le marché, le réseau social adéquat, et le type de persona, vous devez maintenant pouvoir définir le cœur de votre ligne éditoriale.

Quel est le graphisme approprié ? Quel ton adopter ? Quels types de posts choisir ? A quelle fréquence ?
Voilà toutes les questions que vous devez ainsi répondre à partir des informations que vous disposer.
Il faut en outre que vous prenez en compte que votre ligne éditoriale est ce que votre communauté retient de vous. Ainsi, votre community manager doit veiller à ce qu’elle reflète votre image et ne nuise pas à votre e-reputation.

Vous pourrez en outre, en fonction de vos cibles, adopter des tons plus légers, un brin d’humour, ou utiliser des termes plus corporate… et ainsi de suite.
Ayez juste dans le viseur : pour qui ? où ?quand ? et est-ce que ça vous parle ?
Enfin, il faut aussi tenir compte de chaque détail que constituent les contenus de vos réseaux sociaux : les couleurs, l’emplacement des images, le format des vidéos ou images…

Tout cela doit entre autre s’adapter aux spécificités du réseau social. En effet, il est important de rappeler que chaque réseau social peut requérir un format différent comme les carrousels, les photos individuelles ou les formats dédiés aux mobiles.

Pierre-Luc GERVAISUne ligne éditoriale efficace et engageante pour optimiser sa stratégie social media
Lire la suite..

Bien choisir sa méthode de déploiement du social selling

No comments
Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Pierre-Luc GERVAIS

Ingénieur EEA de formation j’ai démarré ma carrière en Société de Service début 1990 au sein de Transiciel ou j’ai accompagné comme consultant SI de grand groupes dans le domaine des télécom ou bancaire (Cegetel, SFR , Euronext ). Fin 1990 je suis parti aux USA ou j’ai travaillé dans la logistique (UPS) et l’industrie automobile (Toyota) dans le domaine des ventes en lignes (CRM) . Après une mission au sein d’une Agence gouvernementale à Madagascar, j’ai fondé une agence digitale en externalisation à Madagascar en 2008 et nous avons œuvré dans la plupart des domaines du digital en nous fondant sur une très forte formation interne. Fort de plusieurs consultants malgaches multi-certifiés, nous avons adopté depuis longtemps une démarche Inbound Martketing et une expertise dans le marketing digital qui nous a conduit à rejoindre la franchise 1min30. Fort de cette longue expérience, 1min30 Madagascar est donc un partenaire de choix pour externaliser en toute sécurité votre transformation digitale . Contactez-moi et « let s move forward further together » ….
Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Les derniers articles par Pierre-Luc GERVAIS (tout voir)

Le Social Selling peut se déployer de différentes manières en entreprise. En effet, les stratégies de déploiement du social Selling sont nombreuses. Parmi ces stratégies, il y en a trois qui sont suffisamment solides. Certaines donnent une grande indépendance aux équipes commerciales tandis que d’autres sollicitent fortement la Direction Générale. Ces stratégies peuvent être compatibles entre elles. Bien sûr il y en a d’autres mais s’il y a une chose à retenir c’est que plus les marges sont faibles, plus l’encadrement des commerciaux est nécessaire.

Architecture Commercial Bottom-Up

l s’agit de décentraliser l’action commerciale. Dans cette approche, une certaine confiance est accordée au commercial, à lui laisser l’initiative après l’avoir formé et coaché, en le laissant organiser son activité sur LinkedIn (dans le respect des territoires et des objectifs). Le commercial est un spécialiste dans le domaine qu’il exerce et peut entrer en communication avec son réseau en suivant une charte. Le commercial gère de façon autonome son professional Branding, mais son entreprise et lui ont des intérêts convergents.

professional branding

– Avantages de cette stratégie

Cette méthode de déploiement permet d’identifier rapidement de bonnes pratiques très différentes. Ces pratiques permettront le partage rapide des stratégies sûr entre l’équipe. L’existence d’une équipe support dédiée permettra aux commerciaux d’avoir confiance en eux et permettra aux plus agiles d’accepter puis d’améliorer les nouvelles pratiques.

– Risque dans l’utilisation de cette stratégie

Départ des salariés : LinkedIn peut entrainer le départ de vos employés. Même en instaurant une relation de confiance avec vos commerciaux, en leur laissant trop de liberté, leur Personal Branding peut avoir le dessus sur leur Professional Branding et peut l’entrainer à vous quitter à la première contrariété. Pour éviter cela, il est important de « cadrer » les commerciaux ?

Scalabilité : il est important que les membres de l’équipe travaillent ensemble afin que les résultats de l’équipe soient scalables ?

Le mythe de l’influenceur : en laissant trop de liberté de publication à chaque commercial, on prend le risque de le voir délaisser ses leads pour explorer ses propres intérêts.

Défocalisation : Ceux à qui la liberté ne conviendra pas ou ceux qui feront preuve de précipitation ou manqueront de régularité risque de se défocaliser sur les objectifs. Ceux qui ne généreront pas leurs quotas de leads ou de ventes risquent de sombrer. Il faut éviter qu’ils perdent confiance ?

Place du DG : certains Leads ne sont accessibles qu’avec l’utilisation du profil Linkedin du DG. La question qui se pose est de savoir comment un commercial peut utiliser le compte du DG pour booster un lead, et s’il n’y a pas le risque que certains n’utilisent en priorité le profil du DG.
Cette solution de déploiement présente de nombreux avantages (rapidité, flexibilité, mise en confiance des plus agiles, épanouissement des salariés) avec le risque de moindre scalabilité. Mais il présente néanmoins quelques inconvénients.

Architecture Commercial Top Down

professional brandingLes acteurs de l’entreprise sont experts dans ses domaines respectifs et peuvent potentiellement vendre. Il s’agit de former tous les personnels au Social Selling. L’Administration des Ventes juge celui qui est le mieux placé pour conclure un lead. Il y a un encadrement de la communication de chaque membre par l’ADV ou le marketing. Le DG aussi enfile le cap du commercial. Le commercial est libre sur certains sujets où il excelle, de gérer son professional Branding de façon autonome. L’ADV valide les tactiques qui sont jugées bonnes, et les commerciaux rendent font des comptes-rendus des résultats de leurs actions.

Cette méthode est un compromis entre le Commercial Bottom-Up et le Marketing Top Down, l’administration des ventes ou l’avant-vente ayant comme mission la simplification et facilitation du travail des commerciaux en les déchargeant des tâches répétitives et du reporting.

Le commercial doit se débrouiller tout seul. Il faut lui faciliter le travail pour tripler son nombre de leads. S’il a des difficultés à progresser, il faut le faire suivre par un expert qui générera les leads à sa place. Si vous avez peur que vos commerciaux quittent l’entreprise trop vite, convenez des règles de bonne conduite qui ne pénalisent pas l’entreprise.

Architecture Marketing Top Down

Le commercial ne s’immisce pas trop en avant-vente car des experts le font à sa place. Il ne se charge d’aucune publication, sauf les publications rédigées par le marketing. Il n’ajoute le client dans son réseau qu’en phase finale ou après closing. La génération des leads et la gestion du professional Branding des commerciaux sont effectuées par le marketing. Le DG est aussi un commercial comme les autres dont le profil Linkedin est géré par un assistant.

professional brandingLa mise en place d’une telle organisation paraît être plus complexe car elle entraine le montage d’une cellule avant-vente qui priorise et gère les leads puis les attribuer aux commerciaux. Cette même cellule s’occupe de la gestion de la publication des membres de la société. Elle produira le reporting et le datamining avant d’établir le plus court chemin pour la génération d’un lead.

– Risque dans l’utilisation de cette stratégie :

Adapter les formations : Les avant-ventes devront être formés de manière très opérationnelle à LinkedIn. Par contre le DG, les dirigeants et les commerciaux devront être formés aux enjeux, aux leviers et à l’intérêt de LinkedIn. Est-il nécessaire de former les commerciaux ? A quoi ?

Confiance dans les commerciaux : cette stratégie risque de priver les commerciaux de leur autonomie. Elle risque d’être mal vécue par les commerciaux s’ils ne maîtrisent pas la communication, donc pourront être contraints de relayer une mauvaise communication corporate aseptisée. Il sera donc important de les mettre en confiance ?

Scalabilité : cette stratégie est-elle plus scalable qu’avec l’autonomisation des commerciaux ?

Publication : faut-il encourager ou pas les commerciaux à publier ? Il est préférable de former vos équipes sur les limites de vouloir influencer les prospects par une activité de publication répétée, d’expliquer le rendement décroissant des publications pour ne pas encourager les équipes à trop publier au départ.

Focalisation : veiller à mettre en coopération le marketing et les commerciaux. Est-il possible de donner le pouvoir aux commerciaux sur la tactique à adopter.

Efficacité de la communication : ce qui est difficile dans cette approche, c’est de rendre la communication incarnée par les experts en avant vente pertinente vers les prospects, et la communication vers les clients efficace et pertinente pour les commerciaux.

Place du DG : le DG et les autres membres sont-il aptes à générer de bons leads?

Reporting et KPI’s : Comment produire des KPI (Key performance indicators) efficaces pour les commerciaux dans la mesure où ils ne maitrisent pas l’avant-vente ?

Support des bonnes pratiques : si le commercial ne maitrise pas tout le processus, comment mettre en place la bonne organisation pour faire émerger et enrichir le référentiel de bonnes pratiques ?

Le choix de la bonne organisation se fait en fonction de la marge de manœuvre économique. Entre les stratégies, la solution « marketing Top-Down » peut sans doute donner de meilleurs résultats si elle permet d’augmenter le nombre de leads à transformer.
Au départ il est plus privilégié d’utiliser une méthode « Top Down » où la Direction Générale s’implique. Mais il faut éviter de transformer vos commerciaux VIP en automates. Donc la solution « Commercial Top-Down » offre de l’efficacité et de scalabilité. Donner de l’indépendance à quelques commerciaux agiles, et organiser la génération de leads avec le marketing ! Il faut également rester très prudent sur les publications.

Si cet article vous a plus, n’hésitez pas à contacter notre agence expert en Social Selling

Pierre-Luc GERVAISBien choisir sa méthode de déploiement du social selling
Lire la suite..

Pourquoi créer un compte Twitter d’entreprise ?

No comments
Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Pierre-Luc GERVAIS

Ingénieur EEA de formation j’ai démarré ma carrière en Société de Service début 1990 au sein de Transiciel ou j’ai accompagné comme consultant SI de grand groupes dans le domaine des télécom ou bancaire (Cegetel, SFR , Euronext ). Fin 1990 je suis parti aux USA ou j’ai travaillé dans la logistique (UPS) et l’industrie automobile (Toyota) dans le domaine des ventes en lignes (CRM) . Après une mission au sein d’une Agence gouvernementale à Madagascar, j’ai fondé une agence digitale en externalisation à Madagascar en 2008 et nous avons œuvré dans la plupart des domaines du digital en nous fondant sur une très forte formation interne. Fort de plusieurs consultants malgaches multi-certifiés, nous avons adopté depuis longtemps une démarche Inbound Martketing et une expertise dans le marketing digital qui nous a conduit à rejoindre la franchise 1min30. Fort de cette longue expérience, 1min30 Madagascar est donc un partenaire de choix pour externaliser en toute sécurité votre transformation digitale . Contactez-moi et « let s move forward further together » ….
Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Les derniers articles par Pierre-Luc GERVAIS (tout voir)

Un profil Twitter pour une entreprise ? Eh bien oui,  les réseaux sociaux comme Twitter et LinkedIn doivent faire  partie intégrante de la stratégie des entreprises.

Pourquoi hésiter à créer un profil Twitter pour votre entreprise.

Quels sont les intérêts du réseau social Twitter pour votre business ?

Comment exploiter correctement les possibilités  de twitter pour un professionnel?

Le compte Twitter d’entreprise est un outil de réseautage

Comme les réseaux sociaux utilisés dans le monde professionnel, Twitter est un excellent moyen d’entrer en relation avec les personnes.

Twitter est donc lui aussi un point important à considérer dans votre stratégie web marketing !

social media

C’est  encore plus vrai si vous exercez comme nous une activité en rapport avec le web ou les nouvelles technologies. Twitter est une mine de passionnés du web, de développeurs, et autres geeks qui partagent quotidiennement une quantité d’informations uptodate.

Si votre entreprise appartient à un autre domaine d’activité, il y aura une communauté vous correspondant.

L’efficacité du réseau social est fondée sur le fait qu’il n’y a pas de barrières entre les profils Twitter professionnels ou personnels, il n’y a pas de barrières.

Il est facile d’entrer en contact avec les personnes qui vous suivent ou que vous suivez car les valeurs de Twitter sont la convivialité et la proximité !

Renforcez votre référencement naturel grâce à Twitter

Les messages twittés peuvent apparaître dans les résultats de recherche Google ou Bing !Il faut donc  d’avoir une stratégie de contenu pertinente pour exploiter Twitter à son ..

twitter

Les messages que vous tweetez n’apparaîtront pas en première place des SERP mais en fonction de  la pertinence de vos tweets et le degré de concurrence des requêtes, il se peut que ceux-ci atteignent la quatrième, troisième, voir même la seconde page des SERP !

Cela vous permet  d’être référencé sur de nouveaux termes de recherche. Le profil Twitter d’entreprise est donc untile  à votre  stratégie SEO.

Un compte Twitter vous permet de faire des liens vers votre site web.

En partageant les articles de blog, et avec des étiquettes ( Hashtag ) bien choisi vous parviendrez à attirer les membres de la communauté twitter vers vos pages .

N’oubliez pas de relayer les informations d’autres comptes connus en retweetant : cela  crédibilise à votre profil et cela vous procurera de nouveaux abonnés

 Le profil Twitter d’entreprise comme d’un outil de veille

Twitter n’est uniquement outil de partage d’informations, mais il permet également d’en récolter. Le réseau est aussi un moteur de recherche. Vous pouvez observer ce qu’on dit sur vos concurrents à toutes fins utiles.

Votre compte Twitter d’entreprise permet de trouver de la clientèle.

Communiquez avec vos clients de manière directe et efficace

Comme nous vous l’avons indiqué plus haut, la communication est une valeur de base de Twitter. Libre à vous d’utiliser cette valeur comme bon vous semble, afin de vous forger une meilleure image !

En récoltant les avis sur votre entreprise sur le réseau Twitter vous offre une chance de réagir en temps réel, ce qui montrera à votre clientèle que vous vous sentez concerné par la question.

reseaux sociaux

Les clients peuvent aussi vous poser des questions directement sur votre profil Twitter d’entreprise, par message privé ou même par tweet. C’est un moyen de faire  aussi ce que l’on appelle du social selling

Il ne faut pas négligez pas leurs demandes ! Ces personnes sont des clients supplémentaires qui pour la plupart n’auraient pas entamé la démarche autrement que sur Twitter.

Redorez votre blason en leur offrant un accompagnement personnalisé, et vous récolterez de précieux avis positifs sur vos services !

Créer un compte Twitter pour votre entreprise, c’est un outil supplémentaire pour  votre stratégie digitale. Comme nous l’avons vu vous pouvez utiliser  twitter à des fins de veille concurrentielle ou de référencement naturel.

Si vous  avez appréciez cet article et que vous souhaitez profiter d’un accompagnement personnalisé pour augmenter votre présence en ligne sur les réseaux sociaux , nous pouvons vous fournir des prestations de community manager suivant vos besoin? Contactez dès aujourd’hui notre agence social média !

Pierre-Luc GERVAISPourquoi créer un compte Twitter d’entreprise ?
Lire la suite..

Discuter avec un chatbot sur la plateforme Messenger

No comments
Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Pierre-Luc GERVAIS

Ingénieur EEA de formation j’ai démarré ma carrière en Société de Service début 1990 au sein de Transiciel ou j’ai accompagné comme consultant SI de grand groupes dans le domaine des télécom ou bancaire (Cegetel, SFR , Euronext ). Fin 1990 je suis parti aux USA ou j’ai travaillé dans la logistique (UPS) et l’industrie automobile (Toyota) dans le domaine des ventes en lignes (CRM) . Après une mission au sein d’une Agence gouvernementale à Madagascar, j’ai fondé une agence digitale en externalisation à Madagascar en 2008 et nous avons œuvré dans la plupart des domaines du digital en nous fondant sur une très forte formation interne. Fort de plusieurs consultants malgaches multi-certifiés, nous avons adopté depuis longtemps une démarche Inbound Martketing et une expertise dans le marketing digital qui nous a conduit à rejoindre la franchise 1min30. Fort de cette longue expérience, 1min30 Madagascar est donc un partenaire de choix pour externaliser en toute sécurité votre transformation digitale . Contactez-moi et « let s move forward further together » ….
Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Les derniers articles par Pierre-Luc GERVAIS (tout voir)

La plateforme Messenger a été créée par le fondateur Facebook. Cette plateforme de discussion instantanée permet à ses utilisateurs de dialoguer avec les entreprises grâce à leurs chatbots. L’utilisation du chatbot est une des clés du social selling qui est un moyen qu’utilise l’entreprise pour se rapprocher de ses clients et prospects grâce aux social medias. Il est plus facile pour la marque de briser la glace avec ses clients en mettant à sa disposition cet agent conversationnel.

Chatter avec les clients pour atteindre ses objectifs en utilisant Messenger

chatbot facebook

Messenger est une plateforme de messagerie instantanée qui accueillera votre chatbot. Pour accéder à votre agent conversationnel, il n’y aura pas d’inscription à faire. Il suffit que le client entre dans Facebook, accède à son application Messenger, clique sur votre chatbot et entame la conversation en formulant sa demande ou sa question, rien de plus simple. Le chatbot agira presque comme un humain, en saluant votre client et en lui proposant ses services. Il accompagnera le client dans les opérations qu’il devra effectuer pour répondre à sa demande. A savoir que cette demande peut aller à la simple demande de renseignement à l’achat d’un produit par exemple. Les demandes à laquelle votre chatbot pourra répondra seront légions, cela dépendra de la manière dont vous l’aviez développé à savoir qu’il faut enrichir sa base de données.

Le chatbot, un outil intelligent

chatbot facebookL’utilisation du chatbot vous permettra d’atteindre vos objectifs de vente notamment en augmentant votre chiffre d’affaire et en fidélisant vos clients. En effet, le mode conversationnel du chatbot permet au client de parler plus facilement, sa décision d’achat ne prendra pas de temps contrairement à une prospection par téléphone. D’autant plus que le chatbot en plus d’avoir une base de données fournie peut également en recueillir. Il formulera ses réponses en fonction des informations sur le client et également grâce à l’historique des autres conversations qu’il a eues avec les clients. Il influencera pour beaucoup la décision d’achat de vos clients.
Un outil à la disposition du client en tout temps et toute heure, le chatbot contribuera à booster votre visibilité car il est l’ambassadeur de votre marque, et de vos valeurs.
Pour en savoir plus sur le chatbot ou pour faire appel à un professionnel pour vos application web, n’hésitez pas à nous contacter

Pierre-Luc GERVAISDiscuter avec un chatbot sur la plateforme Messenger
Lire la suite..

Le Social Selling ce n’est pas bien nouveau

Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Pierre-Luc GERVAIS

Ingénieur EEA de formation j’ai démarré ma carrière en Société de Service début 1990 au sein de Transiciel ou j’ai accompagné comme consultant SI de grand groupes dans le domaine des télécom ou bancaire (Cegetel, SFR , Euronext ). Fin 1990 je suis parti aux USA ou j’ai travaillé dans la logistique (UPS) et l’industrie automobile (Toyota) dans le domaine des ventes en lignes (CRM) . Après une mission au sein d’une Agence gouvernementale à Madagascar, j’ai fondé une agence digitale en externalisation à Madagascar en 2008 et nous avons œuvré dans la plupart des domaines du digital en nous fondant sur une très forte formation interne. Fort de plusieurs consultants malgaches multi-certifiés, nous avons adopté depuis longtemps une démarche Inbound Martketing et une expertise dans le marketing digital qui nous a conduit à rejoindre la franchise 1min30. Fort de cette longue expérience, 1min30 Madagascar est donc un partenaire de choix pour externaliser en toute sécurité votre transformation digitale . Contactez-moi et « let s move forward further together » ….
Pierre-Luc GERVAIS
Go for it

Les derniers articles par Pierre-Luc GERVAIS (tout voir)

Qu’est-ce que le Social Selling ? ce concept de vente nécessite de faire entrer votre prospect dans votre univers de média social selon une démarche qui s’appuie sur la démarche du inbound marketing . Vous le convier découvrir un concept, un produit ou un service sur vos réseaux sociaux, et il vous en saura gré si vous lui proposer quelque chose d’utile. Le Social Selling présente des qui obéissent aux principes hérités de la vente classique :
Convier, connaitre, conseiller, connecter, convaincre, conforter, convertir et contracter

La vente n’a (presque) pas changé

Dans une autre vie je vendais des automobiles pour le groupe Mazda aux USA. Très vite, il s’est produit un phénomène étonnant : je suis devenu un des meilleurs vendeurs dela marque sur la Côte Est.
Pourquoi ?
Probablement parce ma manière de faire correspondaient assez bien à ce que les acheteurs recherchaient déjà : être disponible, les laisser venir vers moi, les écouter (Votre client vous expliquera lui-même comment lui vendre) patiemment, rechercher leurs besoins, leur proposer une solution adaptée , leur expliquer pourquoi elle lui convient, et ensuite lui trouver une solution financière qu’il ne peut qu’accepter.
Donc, convier, connaitre, conseiller, connecter, convaincre, conforter, convertir et contracter?
Ceux qui étaient satisfaits de leur voiture ont parlé de moi à leurs amis et familles (leur réseaux social), et j’ai vu arriver des acheteurs ( Nous parlons de réferal)qui demandaient à me voir spécifiquement, en me disant : « on n’y connait rien en voiture mais John nous a dit qu’on pouvait vous faire confiance» (sic). Ce que je traduisais par « je vais vous expliquer la voiture qui correspond à votre besoin… et certainement vous la vendre ».
cela se passait en 1986 au tout début des réseaux sociaux dans la banlieue de Washington DC, Facebook était en train de naître mais déjà à ma façon j’utilisait mon « réseau » et c’est la nature et la puissance des réseaux qui a changé depuis

Le Social Selling est ce si neuf que cela ?

C’est une présentation « Old School » qui est destinée à vous rappeler l’essentiel : les techniques évoluent, les comportements évoluent, les entreprises évoluent… mais les bases de l’acte de vente restent constantes, c’est l’acte d’achat qui a changé avec les réseaux sociaux.
Ce qui a changé, c’est la possibilité de l’acheteur de demander plus à être pris en compte (connu), informé (conseillé), rassuré (conforté et convaincu), suivi (connecté).
Une action de Social Selling doit respecter ces attentes de l’acheteur et on peut la définir comme « l’art et la manière d’exploiter les réseaux sociaux pour développer ses ventes ». L’expérience du client n’est pas devenue obsolète : elle doit être utilisée différemment.
Si l’on veut raccourcir le processus d’achat et le transformer à tout prix en processus de vente, foncer tête baissée sur un prospect est d’une stupidité rare !
Vous allez « griller »des leads bêtement ! alors comment procéder efficacement ?

Pour être efficace, ne vous précipiter pas.

Revenons sur les bases de l’acte d’achat, énoncées plus haut. Et traduisons-les en actions sonnantes et trébuchantes, dans un contexte 2016 hyper-connecté où les réseaux sociaux sont prépondérants.

Convier (Inbound Marketing )

Le meilleur prospect est celui qui vient vers vous. C’est pourquoi vous devez tout mettre en place pour l’y convier. Afficher votre expertise sur les réseaux, dans les groupes thématiques (Linkedin, Viadeo), sans ostentation.
Ne Vous vantez pas : si vous l’êtes bon, ça se verra, et cela finira par se savoir ! Soyez présent sur Internet, en affichant désinformations cohérentes les unes avec les autres.

Connaitre votre prospect

Un prospect se présente à vous ? Vous l’avez repéré vous-même ?
Il vous faut mieux le connaître et vous en faire » un ami au sens propre du terme.
Il faut récupérer les informations qu’il est en mesure de vous livrer, et avant même de vous connecter avec lui : sa page LinkedIn, son compte Twitter, sont des mines d’informations.

Conseiller votre prospect

C’est la phase que vous ne devez jamais oublier car c’est celle qui peut réellement faire la différence. (Démarche Inbound Marketing encore et encore)

Votre prospect recherche rarement une solution, mais toujours un conseil.

Dispenser des conseils judicieux et gratuit sur les réseaux ( Qu’est-ce que je suis en train de faire ), dans les groupes thématiques, en envoyant des tweets.
Semez du conseil et vous récolterez des leads……

Connecter vous avec vos prospects
Le souci vient souvent du fait que tout le monde veut commencer par là : erreur.
Il faut Donner d’abord à vos prospects l’opportunité de se connecter de leur propre volonté !!
Ne vous imposer pas dans leur sphère personnelle (sur Internet c’est les profils, pages personnelles et comptes Twitter), C’est vous approcher d’eux avec une pancarte « J’ai
Demander la permission (Optin !)
Il vaut mieux observer leurs besoins et leurs publications, de glisser un conseil ou une approbation dans un tweet ou commentaire, de suggérer un contenu…: c’est le meilleur moment pour obtenir une connexion LinkedIn ou Twitter solide.

Conforter vos prospects que vous êtes un interlocuteur pertinent

Cette phase devrait toujours précéder le moment où vous allez lui proposer un service ou une solution. Profitez du fait d’être connecté pour l’exposer des contenus probants, à des évènements auxquels vous participez…
Il faut construire votre légende.

Capital : le fait de conforter s’adresse à vos prospects, mais aussi à vos clients.

Convaincre votre prospect

Il y a mille et une façons de le faire : vos talents et ceux de vos commerciaux entre ici en jeux.
Mais dans un processus de Social Selling, vous ne devez pour ainsi dire jamais chercher à convaincre sans demande initiale, car vous devez d’abord inciter votre prospect à prendre le statut de vendeur.
Toutes ces actions précédentes constituent en elles-mêmes un argumentaire. Donc ne précipitez rien et votre « Closing ratio devrait approcher 50% «

Convertir votre prospect

Non convertir n’est pas convaincre !
Vous pouvez tomber sur un prospect « chaud-bouillant » comme celui qui a déjà entamé le procès de recherche d’une solution depuis des mois, et qui se décide pour la vôtre instantanément.
Dans ce cas : adoptez une procédure d’urgence, convertissez le au plus tôt en tant que client.
Juste rappeler que la conversion en contrats de vente n’est pas le seul objectif des campagnes de Social Selling.On crée votre entreprise une notoriété, une marque, une image positive, un observatoire des comportements clients sur la base de l’inbound marketing ce qui est une démarche durable.
Si cet article vous a plus, n’hésitez pas à nous contacter afin d’obtenir un devis pour vous aider à devenir un site Leader en E-Commerce ou pour augmenter vos conversions de 100 % minimum.

Pierre-Luc GERVAISLe Social Selling ce n’est pas bien nouveau
Lire la suite..